JoomlaTemplates.me by Discount Bluehost

La démarche artistique de Jean-Pierre Seyvos

Une démarche "compositionniste"

Jean-Pierre Seyvos est un artiste à part, qui prend le mot « composition » au sérieux - et dans toutes ses acceptions : artistique, musicale, politique, sociale… – en inventant une partie de son œuvre à partir de divers matériaux pré-existants.

Il «compose avec », c’est à dire qu’il tient compte des éléments qui l’entourent et particulièrement des éléments humains. Des bribes de phrases, des souvenirs, des allusions, des émotions, des extraits musicaux ou des références à telle chanson d’ici ou d’ailleurs, vont constituer l’immense puzzle poétique dans lequel ses propres objets peuvent s’imbriquer, et le tout se répondre, ou se heurter… vaste collage dans lequel il intègre ses références personnelles, ses propres vibrations.

Dans cette démarche il ne part pas du vide, surtout pas de feuille blanche ou de scénario a priori, et dans ce type de travail recherche intensément la nourriture des autres ; il est à l’écoute de ce que sont les autres, et de ce qu’ils peuvent offrir. Il s’imprègne et n’impose rien.

Il fait ainsi parti de ces compositeurs contemporains qui aiment se saisir de tout ce qui les entoure pour faire des citations, des combinaisons improbables, des juxtapositions sans se soucier du regard d’autrui ou de ce qui serait convenable de faire dans telle ou telle esthétique. (L’un des plus beaux exemples de ce type d’œuvre étant la Sinfonia de Berio).

Il s’agit là d’une démarche originale parmi les compositeurs d’aujourd’hui qui sont généralement très préoccupés par leur originalité, leur différence, leur propre parole. Jean-Pierre Seyvos lui, est concentré sur les personnes, le rapport au sensible des autres, le sien n’ayant aucune raison de leur être supérieur ; mais il met à disposition, dans une grande simplicité sa capacité de compositeur pour augmenter leur musicalité, leur écoute et leur respect d’eux-mêmes.

Il choisit, sélectionne bien évidemment, compose de la musique et écrit lui-même des textes, tout en imaginant ce que pourra être la forme finale, dans le bon espace, qui pourra faire « résonance ». Le processus de création est aussi important que le résultat final, même si inventer une oeuvre collective est le but à atteindre, puisqu’il s’agit aussi d’art et de création, pas seulement de « vivre ensemble ».

Mais la "composition" commence dés la première étape, dans la rencontre et l’échange, et elle donne naissance à une œuvre collective dans laquelle chacun a sa place, même si Jean-Pierre Seyvos en est le principal auteur, le "compositionniste".